Le pas qui ne sert à rien

Publié le par Yann

 

 

Très chers lecteurs, amis névrosés du becs et autres adorateurs du sacro-saint palmipède dont nous tairons le nom afin de préserver son anonymat,

 

Vous avez tous certainement connu, dans un grand moment de faiblesse ethylique, ce trouble moteur notoire que nous appelons couramment : LE PAS QUI NE SERT A RIEN !

 

Bien que de nombreux chercheurs, dont le famissime Docteur Schwatzer lui même, se soient penchés sur cette pathologie, les causes n'en demeurent pas moins mystérieuses.

Il semblerait malgré tout, que sa source principale serait l'absorption démesurée de cette substance frelattée, qui transforme le commun des mortels en Super Drunk, et que nous appelons communément ALCOOL.

 

 

Il se manifeste par une incapacité à se mouvoir dans l'espace sans le recours à un mouvement de pieds complètement incongru et fortuit.

 

 

Ainsi, le sujet, touché par ce mal planètaire, pour se rendre d'un point A à un point B, préférera d'abord passer par les points C, D et E.

 

 

Ces pas certes inutiles et rallongeant considérablement le trajet de l'individu infecté, lui sembleront totalement naturels et justifiés.

 

 

En effet, il semblerait que sans le recours à ce cocasse jeu de pas, le patient perde complètement son équilibre et se vautre lamentablement

 

Ainsi la manifestation du "pas qui ne sert à rien" serait une palliation d'une perte notoire de l'équilibre entrainée par les effets secondaires d'une absorption importante de substances alcoolisées.

 

 

Il semblerait d'ailleurs que l'homme ne soit pas le seul à avoir recours à ce curieux effet de pieds.

 

En effet, ce vil palmipède alcoolique qu'est le canard en serait un utilisateur intensif !

 

 

 

Comme quoi, nous avons beaucoup à apprendre du canard !

 

 

Publié dans Le saviez-vous

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article