Running duck by night

Publié le par Yann

 

 

Diantre, fichtre, cet antre n'a point été entretenu depuis juillet 2012 !

 

En même temps, très chers amis névrosés du becs, la populasse palmidée ne m'a point réclamé ! Aucune banderolle, aucune manif, aucun cri désepéré de grouppie acclamant mon retour sur le oueb ....

 

Mais peu importe, me voici, plus fort que jamais tel le canard renaissant de ses cendres (à moins que ce soit un autre volatile légendaire), me voici de retour en ces lieux.

 

Et tout cela pour vous conter mon humble périple d'il y a déjà quelques semaines. En effet votre humble serviteur aura testé pour vous le NOZ TRAIL !

 

Mais, quoi qu'est ce ?

 

Imaginez, donc une poignée d'huluberlus tous de fluo vétus, baskets aux pieds, équipés de lampes frontales prêts à se ruer dans la nuit profonde dans des sentiers boueux ....

Car oui tout cela ne serait pas drôle s'il n'avait pas plut toute la journée (ce qui arrive pourtant rarement en nos contrées bretonnes).

 

C'est donc ainsi, que votre humble dézingueur de palmipèdes s'est donc retrouvé à errer pendant plusieurs kilomètres dans les méandres glissants et obscurs des bords du Scorff, pratiquant de ce fait le pas qui ne sert à rien nocturne bien qu'à jeun !

 

Mais là, très cher lecteur, une seule question de brûle les lèvres ..... pourquoi ????

Qu'est-ce qui pousser un individu sain d'esprit tel que moi (bien qu'ayant une certaine aversion pour les bêtes à plumes) à passer une nuit à patauger dans la boue avec quelques camarades d'infortune ???

 

Et bien j'ai envie de vous répondre ... pourquoi pas ???

 

Les bénéfices des bains de boue ne sont elles pas fondés ?

Le precepte d'un corps saint dans un esprit sain n'est-il point des plus vertueux ?

 


Mais pourquoi courre-t'il ?

Maispkoicourretil.jpg

 

Quant au fait que cette pratique s'expérimente la nuit ... et bien je n'ai pas d'explications ...

 

 

Bref, ce fut une expérience humide, boueuse, glissante .... quand est-ce qu'on recommence ???

 

(Non, non il ne s'agit pas de sado-masochie !)

 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article